OGaming TV & l’humour misogyne

Assez régulièrement, la page Facebook d’OGaming TV (une chaîne d’e-sport) publie des statuts pour annoncer les événements à venir et les agrémente d’images humoristiques autour des univers de Starcraft 2, League of Legends ou des memes associés. C’est généralement rigolo, assez original et plutôt inoffensif. Cependant, dans la matinée du 25 juin, le compte a publié une image se vautrant dans le cliché « femme = cuisine » (en faisant référence au joueur Coréen Madlife) :
1404242591-statutfb
Notez la légende qui en remet bien une couche, histoire qu’on comprenne bien que haha la femme va être vénère si on salit la cuisine LOL.

Bien sûr, de nombreuses réactions négatives sont apparues dans les commentaires (comme le montre ce screen, et il y en a d’autres). Seule réponse de la page FB, poster cette vidéo :

1404243671-reponseogamingfb

« Pas de quoi s’énerver – Chuuuut pas de larmes, que des rêves – Détends-toi du slip… »

Sans aucun commentaire, montrant un infini mépris contre les fans qui sont fatigués de voir toujours les même clichés lourds et excluants (oui, parce que systématiquement renvoyer les femmes en cuisine fait bien comprendre aux joueuses qu’elles ne sont pas à leur place, en plus d’être vu et revu….) :

De même sur Twitter, les gens réagissent et on obtient enfin une réponse du staff de OGaming TV… Et c’est une réponse de haut niveau qui montre comme la question est prise au sérieux.


Ainsi donc, la première réaction que le staff daigne donner est de surenchérir sur la vanne de « femme = cuisine » en rajoutant « MAKE ME A SAMMICH WOMAN LOL ».


Donc à la rédac OGaming TV, on trouve que renvoyer les femmes en cuisine est une blague « géniale ». Est-il besoin de rappeler que ce genre de clichés ne fait que renforcer les stéréotypes et inégalités existantes, tout en rebalançant à la tronche des joueuses un cliché qu’elles subissent déjà à longueur de temps quand elles ont l’audace de ne pas cacher leur genre ?

Bien sûr, notre ami Zaboutine ne peut pas être misogyne : il adore les femmes !


On n’avait pas vu défense plus moisi depuis Nelson Monfort qui n’est pas misogyne vu qu’il a une femme et des filles.

Il ne manque pas aussi de faire preuve d’humour encore très original, mais bien sûr, ça n’est pas sexiste. Bah non c’est de l’humour !

Et puis ce ne sont pas sont pas les blagues sexistes les responsables :


Non, les blagues de ce genre ont une propriété géniale : elles existent dans un univers parallèle et n’ont donc aucun impact sur la société dans laquelle on vit ! Donc on ressort le coup habituel des « vrais responsables ». Merci donc à Zaboutine, après avoir balancé de nombreuses blagues sexistes, de dire que le vrai combat est ailleurs.

Alors vous allez peut-être vous demander si cette personne est vraiment représentative de OGaming TV, quel est son crédit… Il n’a évidemment pas manqué de faire remarquer cela « Je ne suis pas OGTV ».


Certes, alors c’est très mignon tout ça, mais on va s’attarder un instant sur la bio de ce génie :
BrAXzymCEAAfL3i
Quatre référence à son activité sur le site, dans une seule bio. Et « Rédacteur en chef », s’il vous plaît, mais ses tweets à propos d’un problème relatif à OGaming TV n’engagent que lui ? On peut très sérieusement en douter.
Petit apparté aussi sur l’excuse « Ouais mais je trolle tout seul ». Il est trop facile de balancer absolument n’importe quelle horreur et de dire « j troll hihi xd ». S’affubler du qualificatif de troll n’annule pas magiquement la portée de ce que l’on dit ; un troll, cela va être quelqu’un qui va chercher la polémique. On peut revendiquer en être un, mais faut assumer les conséquences de ses propos, et pas espérer qu’en disant « Wouhola hop hop ! Pouce ! Troll ! », ça devient soudainement OK. Quand on défend une image sexiste en balançant des clichés sur les « sandwichs », en crachant sur les michantes féminisssss et qu’on ignore totalement la critique, faut pas s’étonner de s’en prendre dans les chicots.

Et bien sûr, Zaboutine ne manque pas non plus de se réfugier derrière le « second degré ».


De même que « Troll », second degré n’est pas une carte magique. Dire une saloperie en prétendant qu’on ne le pense pas mais en énonçant EXACTEMENT la même chose que si c’était sérieux, ça n’est pas du second degré ; le second degré implique de mettre une distance évidente vis-à-vis du propos en étant critique de celui-ci. Quand Zaboutine traite les féministes de Femen ou qu’il dit « lol j’aurais du mettre un sandwich XD », ça n’est pas du second degré, son propos ne critique pas ces clichés, il les valide totalement et en joue.
Sur ce lien, un passage de Crossed où Karim Debbache explique très bien comment le second degré est une excuse à la médiocrité.

Dans la soirée, on aurait pu croire à un début de prise de conscience côté OGaming TV puisque des « excuses » ont été postées :


Mais le compte n’a posté AUCUNE excuse de façon publique, elles ont juste été discrètement adressée en messages destinés à certaines des personnes les ayant critiqué. En outre, ce sont des excuses très discutables puisque le CM d’OGaming TV, plutôt que de reconnaître une erreur et une attitude sexiste de leur part (ce qui pourrait être l’occasion de signifier que des efforts seront faits, etc…) a juste fourni une excuse hors-sujet (« c’est un homme sur la photo » en parlant du joueur Madlife ou du personnage Tresh, on imagine), nié le caractère sexiste de la vanne, a mis en avant une intention et surtout mentionné « ceux que ça a pu blesser ».
Le problème n’est pas du côté de l’image sexiste, il est du côté des gens qui ont été blessés. Notez bien la différence subtile.

A noter que le tweet ci-dessoous a été envoyé même pas une heure après les fameuses excuses.


Hypocrisie et double discours ? Nooooooooon.

Cela se confirme également au vu des tweets visibles sur le compte personnel du CM d’OGaming TV. En effet, alors que celui-ci postait des simili-excuses sur le compte officiel, son compte personnel lui permettait d’envoyer des piques méprisantes sans la moindre vergogne :

Bien sûr, le CM qui a posté sur le compte officiel que « Ouh la la on veut surtout pas être sexiste » ne manque pas en privé de faire de la provoc’ face aux critiques, et de railler les gens qui tentent d’expliquer le souci et les raisons de leur ire.

Fun fact (si on peut dire…), la veille de ces événement, cet auto-proclamé « Noobest CM ever » (en effet…) se fendait la poire avec ses amis à propos de la poitrine d’une cosplayeuse, avec nombre commentaires de bon goût dans les réponses :


HARR HARR HARR ! Qu’est-ce qu’on se marre entre mecs, hein ? Mais on est pas sexissss, oh non non non.

En résumé

Faisons un petit résumé (vaguement chronologique) des événements. Mercredi matin le compte Facebook d’OGaming TV poste une image sexiste. Des gens s’indignent (bizarre…) et la seule réaction du CM est de poster une vidéo moqueuse qui montre un dédain notoire pour ces remarques. Des réactions sur Twitter. Le rédacteur en chef du site réagit en commençant par une autre blague éminemment sexiste et éculée ; il nie également la validité des critiques et « trolle » (hem) en prétextant n’avoir aucun rapport avec OGaming TV dans l’histoire (on remet l’image de son profil qui fait quatre référence à OGaming TV ? Non, ça va hein ?). Pendant ce temps, le CM responsable de l’image poste des tweets provocateurs et raillant les critiques, très peu de temps avant de poster des excuses insuffisantes et hypocrites (puisqu’envoyées discrètement en message aux critiques et pas en public), et continue son double discours montrant à quel point le sexisme est en réalité traité à la légère.

A noter que c’est vraiment dommage car si la chaîne elle-même est probablement critiquable en terme d’inclusivité, des efforts sont clairement faits à ce niveau-là : l’équipe de casters invite régulièrement des femmes liées à l’univers du e-sport (et qui sont traitée comme des joueuses à part entière et ne subissent pas de vannes reulous sur le sujet), comme on peut le voir pendant la deuxième édition des Nation Wars ; ou des articles sur le site comme celui-ci sur la joueuse Scarlett où sa transidentité n’est évoquée que rapidement pour saluer les réactions très positives de la communauté.
C’est donc d’autant plus regrettable de voir leur community management se vautrer dans l’humour misogyne.

Édité par Mar_Lard